Disparition de Philippe VANNINI

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Philippe VANNINI, décédé samedi 15 mai. Durant plus de deux ans, il s’est battu avec courage et ténacité contre la maladie qui l’a emporté.
Philippe VANNINI était un acteur historique de la création des radios libres parisiennes.
Co/Fondateur de ALIGRE FM en 1981, il en a été Président jusqu’en 2018. Philippe était également Co/fondateur de la FRADIF en 2005.
Avec lui, dans les studios d’Aligre FM au printemps 2006, s’est déroulée l’action collective « Radios en danger ».
Philippe VANNINI a mené un combat permanent pour que vive ALIGRE FM malgré les difficultés financières, pour la défense des radios associatives, pour le droit à l’expression, pour l’accès à la culture du plus grand nombre, pour la laïcité, contre toute forme de discriminations.
Nous saluons la qualité des émissions d’ALIGRE FM, adhérente de la CNRA.
Ainsi Philippe animait chaque semaine le magazine « Les jeudis littéraires » qui a permis la découverte de nombreux talents, mais également d’inviter les plus grands auteurs. Philippe était reconnu et très apprécié du monde littéraire, artistique et culturel.
Philippe VANNINI était un homme libre, à l’esprit vif, l’âme combattante. Il était un débatteur pugnace, ardent défenseur des combats solidaires menés sur les terrains politique, culturel et social, pour une société plus juste et fraternelle.
Pour tous ceux qui l’ont connu et côtoyé, son souvenir restera gravé dans leur cœur.
Nous présentons à Nadia ETTAYEB, son épouse, à ses enfants, à toute sa famille et ses proches, à l’équipe d’ALIGRE FM, nos sincères condoléances.

Pour la FRADIF et la CNRA,
Jean-Claude GUILLOU et Jean-Michel SAUVAGE